Vous êtes ici : Accueil > Vie du lycée > Les projets pédagogiques > Projets pédagogiques 2017-2018 > LES PETITS TELEMAQUES
Publié : 20 novembre 2018

LES PETITS TELEMAQUES

LES PETITS TELEMAQUES
Élèves 1ère bac pro accueil et gestion administration 2017-2018

Professeurs responsables du projet 
Béatrice Cayol Enseignement Gestion Administration, Sonia Da Silva, Lettres-histoire.
Professeurs encadrants participants :
Nouria Bensefia, Leila El Hah, enseignement Gestion Administration
Maeva Robison : professeure documentaliste

Classes concernées 
1ère Bac Pro Gestion Administration, 1 GA
1ère Bac Pro Accueil, 1 ACC

Le programme culturel Télémaques, coordonné par l’association Savoir Au Présent, en lien avec France Télévision et Arte, a été expérimenté, cette année au lycée, par deux classes de premières tertiaires : 1ACC et 1GA. Il s’agit d’un documentaire télévisé intitulé : « Les bonnes conditions », 2007, Zadig/productions/Arte/90’. Madame Cayol a été en contact régulier avec la réalisatrice, Julie Gavras et la productrice Céline Nusse, ce qui nous a permis d’avoir la chance de les recevoir dans notre établissement. Julie Gavras, fille de cinéaste, étant une réalisatrice française émérite de courts et longs métrages ainsi que de documentaires.

Choix du film
Notre équipe de cinq enseignantes a choisi ce film afin de travailler l’humanitude de l’élève, l’universalité de l’adolescence, les stéréotypes et les représentations sociales. Nous avons travaillé en transversalité à travers nos trois disciplines : français, gestion administration et documentation. Nous avons voulu mettre l’accent sur la globalité de l’élève en tant que personne et non sur une évaluation sommative.

La particularité du film
Ce film met en scène 8 jeunes lycéens, sur leur parcours scolaire et de vie depuis le lycée jusqu’à l’âge adulte, entre 16 ans et 30 ans. Ils décrivent leurs chemins spécifiques et les conditions favorables à la poursuite d’études. Chaque jeune nous est apparu comme un modèle quasi inaccessible, au travers de ses goûts, ses voyages et son cadre de vie scolaire et familial.

Retour des élèves
Lors de la rencontre avec Julie Gavras (réalisatrice) et Céline Nusse (productrice), les élèves ont fait part de leur surprise quant à la différence entre leurs représentations d’élèves « bourgeois » et la réalité de leur vie décrite dans le documentaire : « ils ont des maladies et un mal-être en eux alors qu’ils ont de l’argent », « on dirait qu’ils se sentent obligés de réussir », « ils sont vraiment humbles », « finalement on se ressemble un peu, on a les mêmes problèmes », …
A la fin de la rencontre, M. le proviseur a conclu en encourageant nos élèves et en rappelant que le lycée de Prony met aussi en place « des bonnes conditions » pour la réussite de nos élèves.

Rencontre et échanges avec la réalisatrice et la productrice

Le mot du Proviseur

Activités
Les classes ont été regroupées avec les enseignants à plusieurs reprises dans l’année, et ont mené des activités parallèles en lien avec des sujets tels que l’estime de soi, la poursuite d’études, l’argent, les différences sociales, les discriminations. Ces ateliers se sont déroulés en partenariat avec l’AFEV des Hauts de Seine 92 (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville), sous la responsabilité de Sophie Roussel et de son équipe de bénévoles. En classe de Français, nous avons élaboré un atelier du regard (1 ACC). Cet atelier a permis de mener des échanges collectifs, des travaux de groupe puis de rédiger une critique écrite.

Atelier avec l’AFEV

Envoi final
Après la mise en commun de la critique, un envoi a été fait à la réalisatrice. Celle- ci a apprécié le travail des élèves.
Elle remercie également tous les élèves et professeurs qui ont permis de mener à terme, ce projet.

Lexique
• Savoir Au Présent est une association d’intérêt général à caractère culturel (Télévision).
• AFEV : association de la fondation étudiante pour la ville qui fonctionne avec des jeunes en service civique bébévoles.
• Télémaques (origine) : Les Aventures de Télémaques, fils d’Ulysse qui cherche son père, dans l’œuvre instructive de Fénélon, 1699. Les élèves sont, dans ce programme, comparés à des petits Télémaques qui font un voyage initiatique dans l’univers de la télévision.

Article écrit par Sonia DA SILVA, Béatrice CAYOL et Maëva ROBISON

De gauche à droite : Céline Nusse, Sonia Da Silva, Maëva Robison, Julie Gavras, Béatrice Cayol, M. El Bahij le Proviseur, Nouria Bensefia, Leïla El Hah