Vous êtes ici : Accueil > Vie du lycée > Les projets pédagogiques > La danse des 1ACC
Publié : 22 juin 2015

La danse des 1ACC

Projet mené au cours de l’année scolaire 2014/2015

Dans le cadre du dispositif « 10 mois d’école et d’opéra » mis en place par l’Education Nationale en lien avec les opéras de Paris, les élèves de 1ère Accueil ont assisté depuis l’an dernier à plusieurs représentations (un opéra, un ballet…) et ont rencontré des professionnels, le tout dans des lieux aussi prestigieux que l’Opéra Garnier ou l’Opéra Bastille.

Le projet avait pour but, outre de faire découvrir aux élèves l’opéra et son environnement, de déboucher sur la production d’un spectacle de danse.

Sous la houlette de madame Le Floc’h, professeur d’EPS et de madame Ducroux, professeur d’Arts Appliqués, les élèves se sont donc initiés à la danse pendant plusieurs semaines. Au programme des exercices comme le vol d’oiseau ou l’expression corporelle.

Le vol d’oiseau : imaginez un groupe de danseurs avec parmi eux un meneur, lequel improvise une chorégraphie avec des gestes à la fois simples et lisibles que ses camarades doivent suivre et reproduire le plus fidèlement possible, le spectateur devant avoir l’illusion que la chorégraphie est connue de tous.

Cet exercice a permis aux élèves de travailler sur la synchronisation, la concentration, l’écoute sensorielle et plus généralement sur l’attention qu’on doit porter aux autres.

L’autre exercice, l’expression corporelle par la danse, consiste à danser en rajoutant une intention dans le geste. Les élèves devaient exprimer par exemple la légèreté ou au contraire la lourdeur. Cela a permis de travailler la précision du geste et l’expression par le corps.

A l’issue de ces quelques semaines d’initiation, les élèves ont présenté leur travail à Victor VIRNOT, danseur professionnel, qui s’est associé ensuite au projet.

Les élèves ont ainsi pu travailler avec lui pendant plusieurs séances.

Petit à petit, trois groupes se sont détachés, avec chacun un thème différent. Et en fin de cycle, ils se sont rassemblés pour déboucher sur une seule et même chorégraphie d’ 1 min 30.

Pendant ce projet, les élèves ont été responsabilisés.

  • Via une fiche d’observation, ils devaient noter leurs camarades en train de danser et s’approcher le plus possible de la note du professeur.
  • A chaque séance, un chef de salle était désigné parmi eux. Il avait pour mission de « gérer » la salle de « spectacle » : demander le silence, lancer la chorégraphie…

Les résultats du projet ont été très bénéfiques. On note :

  • Un meilleur investissement des élèves pourtant peu motivés par l’EPS et toute forme d’activité sportive en générale ;
  • L’apprentissage du travail d’équipe avec la prise en compte de l’Autre ;
  • Le respect de l’Autre. S’exprimer avec le corps, c’est aussi faire fi des différences corporelles.

Le travail en EPS leur a aussi fait vivre concrètement une expérience de danseur. Cela leur a permis d’aiguiser leur regard sur la prestation des professionnels. Ils ont ainsi finis par avoir un début de regard « critique » sur les derniers spectacles qu’ils ont vu. Ils ont par exemple noté quelques erreurs de synchronisation des danseurs.

Au final, les élèves se sont pris au jeu et c’est aussi pour ça que le projet a si bien fonctionné.

Sur ce cycle Danse, les élèves ont été évalués en CCF pour le DI MRCU.

Juin 2015
Mme Le Floc’h, M. Dodet